aller à la navigation

Quand les photos parlent! janvier 7 2009

Infos : , rétrolien

J’ai terminé avant Noël « Une histoire du Québec en photos » de Hélène-Andrée Bizier. Ce livre relié a été publié aux éditions Fides en 2006. Il compte plus de 300 pages.

Un vrai plaisir! J’ai tout regardé, tout lu goulûment comme si j’avais été en manque de connaissance. Je me suis rendu compte que c’était le premier livre imprimé que je lisais depuis quelques années. Les autres, je les lisais sur l’Internet depuis que j’ai découvert ce vecteur révolutionnaire en 1996.

N’allez pas croire que l’auteure a trouvé des photos de Champlain ou de Louis Hébert! La date « officielle » de l’invention de la photographie est 1839. J’ignore pourquoi l’auteure n’a pas inséré de photos et de chapitre antérieurs à 1899.

On peut voir le pont de Québec après la catastrophe de son effondrement, la première voiture des biscuits Christie qui sont si bons! (nenon, je ne reçois rien pour cette pub gratuite!), un échafaud en 1902 dans la cour de la prison de Hull [aujourd’hui devenue Gatineau].

On peut aussi voir des photos intéressantes d’hommes et de femmes publics québécois. Henri Bourassa et sa femme entourés de leurs nombreux enfants, Wilfrid Laurier, etc. Ce qui m’a beaucoup frappé dans la première partie de ce livre, ce sont tous ces domaines où les Québécois, voire les Montréalais ont été les premiers dans leur domaine au Canada et aussi en Amérique : le cinéma de M. Ouimet, le Ouimetoscope; le policier Étienne Desmarteaux qui fut le premier Québécois et Canadien à décrocher une médaille d’or aux jeux olympiques depuis leur renaissance. À la décharge de ses chefs de l’époque, il a dû aller en cachette aux jeux d’été de Saint-Louis au Missouri en 1904. Il a dominé dans l’épreuve du lancer du poids. Heureusement que nous lui avons consacré un centre sportif!

Mme Bizier ne manque pas de souligner justement le rôle des femmes dans la société québécoise. Le rôle de Mme Steinberg à l’origine de l’empire aujourd’hui englouti par Provigo et Métro. Le rôle d’Alexina Godon-Croteau surnommée la Maria Chapdelaine d’Abitibi; le rôle des femmes durant les deux grandes guerres, etc. J’ai été déçu du rôle négatif de certains intellectuels québécois lors de la lutte des suffragettes pour obtenir le droit de voter.

J’ai appris davantage sur la première partie des années 1900 puisque je n’étais pas né. Les photos et le texte de 1950 à 2006 m’ont permis de me rafraîchir la mémoire.

Je recommande chaleureusement ce livre que ma petite amie Lili m’a donné pour mon anniversaire cette année. Quel beau cadeau! Vous y découvrirez tout plein de trésors inestimables!






Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 42 articles | blog Gratuit | Abus?